Qui est Spectre ? Comment prévenir les risques d’incendie avec ce capteur ?

Spectre c’est le nom du capteur destiné à surveiller les installations électriques fortement sollicitées afin de prévenir des risques d’incendie.

C’est, dans le cadre de ce qu’on appelle communément l « Usine 3.0 » le premier capteur industriel d’une nouvelle ère pour la sécurité des biens et des personnes : celle de la maintenance prédictive.

 

Pourquoi un capteur IoT nommé Spectre ?

L’internet des objets (IoT) permet désormais une forte anticipation dans les démarches de maintenance au travers d’une technologie de maintenance brevetée en France qui fonctionne par apprentissage initial et mesure des dérives qui sont autant de signatures de possibles dangers.

Cette technologie de maintenance fonctionne par apprentissage initial et mesure des dérives qui sont autant de signatures de possibles dangers.

Ce capteur nouvelle génération alerte sur les conséquences d’une surchauffe en temps réel via la détection du dégagements de particules chimiques et l’analyse de leur spectre.

 

Pourquoi utiliser ce type de capteur d’analyse chimique ?

  • Parce que 66 % des incendies industriels proviennent d’une surchauffe dans les armoires électriques
  • Parce que ce type de sinistre est très impactant pour les entreprises et services publics : rupture de la continuité de service, perte de stock, d’outils de production ou, bien pire encore, pertes humaines.
  • Parce que nous faisons le pari de préférer de très rares « faux positifs » éventuels à des drames qui devraient appartenir à une époque industrielle surannée et révolue.

Véritable “nez éléctronique“, ce capteur nouvelle génération agit en plusieurs temps.

  • Dans un premier temps, l’intelligence embarquée dans le capteur Spectre apprend la signature chimique de l’environnement dans lequel il est déployé. Chaque installation électrique en fonctionnement est différente (armoires, onduleurs, cartes électroniques, câblage) et dégage des composés volatiles spécifiques qui varient avec les températures de fonctionnement habituelles.

Le mot du spécialiste en cindynique (la science du risque) :

Un câble électrique en état de surchauffe va-t-il dégager plus de composés volatiles qui signalent qu’un risque potentiel est en train de se transformer en aléa avéré ?
Un risque, n’est qu’une expression d’accident possible, sa survenue est un aléa.

  • Dans un second temps, une fois l’empreinte chimique du lieu capturée, le capteur Spectre surveille les possibles fluctuations.

Avec un seuil de détection mille fois supérieur à l’odorat humain, ce nez électronique ultra-sensible alimente le moteur d’intelligence artificielle embarqué dans le capteur.

Grâce à cette IA, le capteur Spectre déclenchera une notification et une alerte en temps réel à l’exploitant, qui a désormais en mains des informations capitales pour déclencher les réactions appropriées et rester en amont de l’incident :

  • appel au mainteneur ;
  • appel de la sécurité sur site ;
  • intervention de l’opérateur habilité ;
  • déclenchement de dispositifs de sécurité renforcée ;

Les bénéfices du capteur IoT d’analyse chimique Spectre

  • anticipation d’incidents ;
  • proactivité des acteurs de la maintenance ;
  • maintien de la production ;
  • baisse drastique des coûts de maintenance et d’assurance ;
  • sentiment de sécurité au travail pour les équipes sur site ;

Chaque seconde gagnée en amont d’un incident permet de tout mettre en œuvre pour éviter un arrêt de production, potentiellement lourd de conséquence.

Exemple : Incendie dans le poste énergie du transport ferroviaire. Ainsi l’incident électrique de la gare Montparnasse a stoppé l’activité ferroviaire pendant plusieurs jours sur un axe principal et la gare associée.

La solution Spectre répond à un besoin fort comme complément essentiel aux systèmes classiques de sécurité.